L'hypno-coaching en entreprise


Outil de gestion du stress, d’aide à la décision et de créativité



 

En premier lieu, comment pouvons-nous définir le stress ? D quelle façon en sommes-nous submergé ? Submergé au point d'en tomber malade ?

 

Il existe plusieurs conceptions du stress, nous reprendrons ici, la conception de Karasek, orientée sur le stress professionnel. Nous avons trois acteurs… L’environnement du travail, les collègues et enfin, la personne elle-même. Comment une situation de stress survient-elle ?

 

La situation de stress au travail survient lorsque la personne (quel que soit son niveau hiérarchique) est confrontée à des exigences professionnelles (physiques, psychologiques, intellectuelles) auxquelles elle ne peut (ou pense ne pouvoir) faire face ; ce stress sera aggravé si elle se perçoit isolée et/ou si elle n’a pas de prise sur son travail ; par contre, il pourra être atténué si :

·     Elle ressent qu’elle a une « prise » sur son travail (niveau de latitude décisionnelle),
·     
Elle bénéficie du soutien de sa hiérarchie, de ses collègues ou de son équipe.

Le stress des salariés perturbe le fonctionnement d’une entreprise...

Les situations de stress engendrent immanquablement de l’absentéisme, une augmentation des accidents du travail, un turnover qui s’accroît, une démotivation, une ambiance au travail qui s’estompe, voire, qui devient délétère…

 

L’entreprise peut alors être confrontée à tous les problèmes d'addiction tels l’alcool, le tabac, les drogues… Tout comme à une augmentation des conflits entre collègues (mauvaise communication, perte de patience, énervements divers, fatigues...) 

 

Il s’ensuit inévitablement un cercle vicieux…

Il est impératif de stopper ce cercle infernal et de mettre en place un accompagnement afin de développer :

 

·     Une aide pour les salariés, afin qu’ils puissent mettre en parole leurs ressentis,

·     Des outils de gestion de stress,

·     Des outils leur permettant de reprendre confiance, d’améliorer leur estime de soi

 

Afin qu’ils puissent retrouver une sérénité leur permettant d’accomplir leurs tâches dans les meilleures conditions

 

L’hypnose, non seulement développe la motivation et l’implication de chacun au sein des équipes mais surtout permet de passer de la gestion du stress à la gestion du bien-être et de la qualité de vie au travail, en donnant à tous des outils simples qui permettant de modifier les comportements et d’utiliser ses ressources cachées. Tout le monde a à y gagner !

 

Et le stress des dirigeants ?

La problématique, si elle n’est pas exactement la même, s’en rapproche inévitablement… En effet, car à force de renforcer « la mécanique » de l’entreprise, on se rend compte que son maillon le plus faible est « l’humain » y compris la/les personne en charge de prendre des décisions importantes.

 

C’est la rencontre avec le regard d’autrui qui nous permet d’exister et d’être reconnu comme sujet. Le manager se doit donc de considérer chacun de ses collaborateurs comme une personne, comme une fin et non pas un moyen. Le manager est celui qui doit favoriser l’exercice de la liberté de ses collaborateurs ainsi que leur autonomie et leur autodétermination ; il est celui qui doit contribuer aux rencontres de ses collaborateurs entre eux et avec autrui afin qu’un respect mutuel, qu’une reconnaissance puissent s’établir, que ce soit de soi par soi, de soi par les pairs, de soi par le manager lui-même. Il doit permettre à chacun de ses collaborateurs de se sentir efficace et compétent, de s’organiser et enfin d’avoir des relations fondées sur le respect et la confiance.

 

Pour cela, le manager ne se doit pas manager uniquement des chiffres. Il doit permettre à son équipe de montrer ses savoir-faire, lui laisser de la marge de manœuvre pour faire ce qu’elle a à faire et enfin, lui permettre d’avoir des relations sociales, au sein des collectifs.


Télécharger
Nouvel_Economiste_1574_juillet_2011_entr
Document Adobe Acrobat 250.2 KB